UN PEU D'HISTOIRE - GEOGRAPHIE

CHANMAX records voit le jour en 1999 à Verdun dans un élan de grand n'importe quoi étudiant avide de punk rock et de boissons fraiches.

D'abord un groupe pour cerner les rudiments du rock'n'roll et épencher une soif de diversité musicale (punk / reggae / hardcore mélodique).
Un grand défouloir aux textes en français pour que même le bourré du fond entende ce qu'on a à dire.
CHANMAX se frotte alors à l'organisation de concert et sort "officiellement" son premier CD-R.

Puis un festival en 2000 regroupant des groupes confirmés / amateurs locaux , nationaux / étrangers et de styles variés (punk mélodique, hardcore, ska, post-émo-pop-proto-regressif...) sur une même scène, devant un même public.
Le principe est d’ouvrir le festival au plus grand nombre en proposant certains concerts gratuits et des prix d’entrée et de consommation tirés au plus bas.
Le festival connait 3 éditions où on y rencontre BURNING HEADS, NEMLESS, NOTHING MORE, UNDECLINABLE, FIVE DAYS OFF, SECOND RATE, FLYING DONUTS, HANGING OUT, THE GERBS, SOUP TOXIC, NO FUCKIN' IDEA, MIND THE GAP, MEL TEAM PLUGS, JETSEX............. auquels se mèlent différentes activités physiques et sportives (BMX, skateborad, free-foot, naturisme.............)
CHANMAX devient officiellement une asso loi 1901.

Puisqu'il faut gagner sa croute la team se disperse en 2001 entre Nancy, Metz, Paris, Compiègne...
La Troisième et dernière édition du festival a lieu en 2002 à la MJC de Verdun en protestation à la fermeture de la salle de concerts.
Cette même année, CHANMAX se retrouve à Tours et se familiarise avec le vivier local (KYMA, FREE-FOR-ALL, BUDDYWEED, RADIO BETON...) et continue de développer des outils de communication a l’attention des groupes (sites internet , affiches de concerts, pochettes de disques...) et organise occasionnellement quelques concerts.

En mai 2004, chanmax sort sa première "vraie" (co)production : le Live posthume des albigeois de NEMLESS, groupe unique de la scène hardcore-punk française.
C’est alors que CHANMAX propose un système de VPC sur internet, le CHANMAX STORE.

La volonté d'un éclectisme musical sur un terrain "militant" fait naître l’idée d’une coproduction avec Vatsa Produktions pour la sortie du 2ème album du KYMA (Politik-Elektro-Rap). On est en mai 2005. CHANMAX et Vatsa mettent alors en place une distribution nationale entièrement autonome pour tenter de supprimer tout intermédiaire superflu... Cela fonctionne mais cela nous demande beaucoup trop de travail et de suivi pour cumuler cela à un groupe et une activité professionnelle (voir une vie).
Parallèlement les FREE-FOR-ALL sortent leur premier et unique album, le coup de main à la pâte se fait évident.

En 2006 CHANMAX se disperse entre Paris, Strasbourg et Berlin.
Cela n'empêche pas les projets de foisonner et CHANMAX revendique son label "records" en ne se consacrant plus qu'à la production de disques : NOTHING MORE / NECKHOLE / LOBSTER KILLED ME en 2006, NOTHING MORE en 2007, MEL TEAM PLUGS en 2008)
Quelques concerts sont organisés occasionnellement sur Paris avec le concours de l'asso MEGAFOUL dans laquelle bon nombre de nos amis/groupes se retrouvent.

En 2009 CHANMAX fricote avec KICKING dont les FLYING DONUTS ne sont jamais loin et dont les BLACK ZOMBIES PROCESSION croisent souvent la route de NOTHING MORE.
Cela nous mène à participer à l'album de TEENAGE RENEGADE qui tourna avec NOTHING MORE lors de la sortie de leur EP Vinyle Idylle, 2nd EP de la série EPCHX en vinyl 7" que les BUDDAH de Nancy ont entammé 1 mois avant.
CHANMAX s'ouvre aussi à l'étranger en particpant à l'album des italiens TASTE THE FLOOR puis termine l'année en participant au split de TEENAGE RENEGADE et BILLY GAZ STATION.

2010 année de la glisse, ONE AGAIN complète la série EPCHX et deux groupes metal se pointent avec leur son. GRANIT 665 dont Lionel nous a déjà fait don d'un fly et d'une pochette de disque et qui est plus craint qu'un dentiste par toute la team. Il nous présente GOUDRON, un duo batterie/guitare qui bucheronne comme des nantais